3 bonnes raisons de remplacer votre chaudière

La chaudière est l’élément central d’un système de chauffage dont le besoin se fait le plus ressentir en période d’automne et d’hiver. Cependant, même si elle fonctionne toujours, il y a de nombreuses raisons qui peuvent vous motiver à envisager son remplacement.

1- Votre installation de chauffage consomme beaucoup d’énergie


Économiser l’énergie est un geste citoyen qui vous épargne des factures d’électricité très élevées. Dans ce registre, lorsque votre système de chauffage devient énergivore, il est important d’envisager son remplacement. Avec les modèles de chaudière à condensation qui récupère la chaleur perdue dans les fumées de combustion, vous avez la possibilité de réaliser jusqu’à 20 % d’économies d’énergie par rapport à un modèle standard. L’installation de ce modèle inclut un Devis pour une chaudière qui renseigne sur les différentes dépenses pouvant entrer en jeu.

2- Votre installation de chauffage est âgée de plus de 15 ans

Avec une chaudière de plus de quinze ans, même entretenue régulièrement, le risque de panne est réel et plus élevé en hiver, lorsque l’installation tourne à plein régime. Alors, agir dans l’urgence en pensant à une chaudière plus récente sera nécessairement une bonne résolution. Par ailleurs, il est important de prendre en compte le modèle qui convient à votre situation et à votre logement. Superficie, usage, type de chauffage : tout cela compte !

3- Baisse de l’efficacité de votre chaudière


Avoir une chaudière dont l’efficacité ne souffre d’aucune contestation est important. À cet effet, il est judicieux d’évaluer de temps en temps l’efficacité du dispositif afin d’être au courant d’un quelconque dysfonctionnement. L’eau chaude met désormais du temps à arriver au robinet et ne monte pas aussi rapidement en température qu’avant ? Voici un élément de baisse de performance qu’il faut surveiller.

De même, si le confort thermique n’est plus au rendez-vous, il faut penser à remplacer l’appareil. Les experts conseillent d’ailleurs d’installer une nouvelle chaudière quand le rendement de l’existante est inférieur à 75 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.