Quand faut-il changer sa chaudière ?

Comme toutes les installations, la chaudière a une durée de vie limitée. Oui mais comment savoir que le moment est venu de la remplacer ? Nous vous donnons les clés pour analyser les signes qui montrent que votre chaudière a besoin d’être changée.

La durée de vie d’une chaudière

Dans les grandes lignes, une chaudière à fioul est pensée pour durer environ 15 à 20 ans. À partir de là, on pourrait se contenter de répondre : changez votre chaudière tous les 15 ans comme le conseil le chauffagiste à Bruxelles Bravo Débouchage. Mais dans les faits, comme souvent, la réalité est un peu plus complexe.

D’autres critères entrent en considération comme la qualité du fioul que vous commandez, la qualité de la chaudière elle-même ou encore la fréquence des entretiens effectués. Avant toute chose, sachez qu’il est recommandé de faire entretenir votre chaudière une fois par an pour en optimiser la longévité. L’entretien annuel est l’occasion de mesurer votre rendement. S’il se situe en-dessous du seuil de 75 %, il faut changer votre équipement. Logiquement, une chaudière récente qui ne souffre d’aucun souci n’a aucune raison de fournir un rendement inférieur à 100 % !

Les raisons de changer sa chaudière

Mais d’autres situations parlent d’elles-mêmes. Par exemple, si votre chaudière tombe fréquemment en panne, qu’elle se met en mode sécurité de façon intempestive ou encore qu’elle vous oblige à faire appel à un réparateur de plus en plus souvent. Pour des raisons économiques et pratiques, il s’avère alors plus avantageux de remplacer purement et simplement votre modèle vieillissant en perte de productivité.

Citons encore d’autres facteurs à surveiller de près : des bruits inquiétants et réguliers (malgré l’entretien), une consommation en hausse constante, année après année, sans raison logique, sans oublier les inconforts thermiques (difficulté à chauffer certaines pièces, débit d’eau chaude trop faible…).

Un meilleur confort au quotidien

Si vous avez installé votre chaudière il y a déjà plus de 20 ans, vous pouvez déjà vous dire qu’il est judicieux d’investir dans un modèle plus récent au rendement plus élevé. Tous les critères cités plus haut ne feront que raccourcir l’échéance de remplacement. Enfin, le choix de remplacer sa chaudière peut aussi être motivé par des raisons pratiques, par exemple si votre modèle est si vieux qu’il ne dispose pas de régulation, ni de programmateur ou de thermostat. Il en va aussi de votre confort au quotidien : c’est une question de bon sens.

D’après l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), changer une chaudière pour un équipement moderne basse température vous permettra de réaliser des économies d’énergie de 12 à 15 %. Et si vous optez pour une chaudière à condensation, non seulement votre consommation pourra baisser jusqu’à 20 % mais en plus vous pourrez prétendre à un crédit d’impôt de 30 % ! Dans tous les cas, il est important de ne pas sur-dimensionner votre installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *